Le mystère Gaia est un hymne à notre planète.
C’est une ode de gratitude envers elle qui porte la vie, comme une mère éternellement enceinte. On n’existe pas sans elle et pourtant c’est la grande oubliée de toutes les spiritualités, de toutes les philosophies et de toutes les économies. Il serait grand temps de penser une » éco-économie, une éco-philosophie, une éco-spiritualité. Nous sommes dans la situation de gens assis sur un rocher, ne se posant que peu de questions sur la nature de ce rocher, mais beaucoup comment celui-ci peut subvenir à nos besoins, et soudain, ô stupeur, le rocher se met à bouger ! Ah mais ce n’est pas un rocher, mort, c’est un éléphant, vivant !?! On ne sait rien ou presque de Gaia. Où sont centralisés les mécanismes qui président à l’homéostasie de cette planète ? Taux d’oxygène et d’azote constant, salinité des océans, température, comment ces constantes restent-elles stables ? Où est la « commande » manuelle ?! Quels sont les rapports entre écorce, manteau inférieur, supérieur, noyau interne, externe ? On n’en sait encore rien ? Et si « elle » avait développé une forme de conscience, ni végétale, ni animale, ni humaine, indéfinissable, insoupçonnable. Ce pourrait être le cas possiblement de toutes les « planètes porteuses » de l’Univers.
Malheureusement nous sommes probablement en train de changer de « système-Terre », de configuration planétaire. L’”ordre nouveau » dont rêvent certains politiques… risque fort d’être en premier un ordre écologique. Nous devions basculer dans une ère glaciaire, puisque tous les 10 à 12 000 ans c’est le cas, mais nous aurions eu quelques siècles pour nous adapter. A l’inverse, nous nous précipitons vers une période chaude de type éocène (l’ère la plus chaude qu’ait connue Gaia il y a 55millions d’années. Une tout autre planète : on a retrouvé des fossiles de plantes exotiques vivant actuellement dans la zone équatoriale en faisant des carottages en arctique ! Au lieu de quitter la Terre actuelle pour « Mars », nous allons la quitter pour « Vénus » et ses fournaises. Il est urgent, pour nos enfants et pour nos petits-enfants de quitter les énergies fossiles qui ont boosté la civilisation pendant un siècle et demi et de passer aux énergies qui ne touchent pas au système-Terre.
Le mystère Gaia est un rappel du mystère qui entoure la formation, le développement et le sens profond de l’existence de Gaia.